NewsEn direct de nos correspondants au MAROC

En janvier 2015, la DGI et la Fédération nationale des promoteurs immobiliers publiaient les prix minimum pour l'immobilier à Casablanca qui servaient de référence aux taxations faites par l'administration fiscale. C'était une première et les chiffres ne prenaient en compte que les ventes des biens immobiliers (appartements, villas, maisons, terrains,..) à usage d'habitation.

En février 2016, 3 nouveautés sont apparues :

  • une augmentation des zones pour la région de CASABLANCA (il y en avait 239 avant)

  • 80% des promoteurs immobiliers ont pris part à se référencement

  • une différence de prix par rapport à l'étage ou se situe un bien immobilier

Malheureusement, le standing ou la surface ne sont toujours pas pris en compte

Ce référentiel fait des petits car la ville de TETOUAN vient de sortir le sien.

Plus d'info.....